•  

    L'abbé Pierre


    Ardent défenseur des droits de l'homme et notamment du droit au logement, l'abbé Pierre est devenu l'une des personnalités les plus aimées de cette fin de siècle.

    Résistant et leader du maquis durant la seconde guerre mondiale, il organise le passage de juifs vers la Suisse. Puis il s'insurge contre la misère et recueille quelques malheureux sous son propre toit. Avec eux, il construit des cabanes et fonde, en 1949, la première cité d'urgence des Chiffonniers d'Emmaüs dont chacun aujourd'hui connaît l'objectif : combattre la misère sous toutes ses formes. Pour subvenir à ses besoins, la fondation récupère meubles et vêtements qu'elle distribue ou revend au profit de ses œuvres.
    Lors du terrible hiver 1954, l'abbé Pierre exhorte la population comme les pouvoirs publics à devenir les maillons d'une immense chaîne de solidarité rappelant à chacun son devoir d'être humain. Et l'appel est entendu. Un hôtel est mis à sa disposition ainsi que des milliers de couvertures. Il obtient aussi des crédits pour lancer la construction de maisons. Aujourd'hui, la société HLM Emmaüs gère plus de 10 000 logements et soutient financièrement de nombreuses associations d'aide au relogement.
    La fondation Emmaüs recrute des milliers de bénévoles et offre également du travail aux plus pauvres. Elle finance les Boutiques de Solidarité chargées d'accueillir et de réconforter les nécessiteux pour leur offrir un repas et des soins d'hygiène. Elle travaille par ailleurs en association avec d'autres mouvements et tient des ateliers de remise à niveau partout à travers le monde permettant aux illettrés, délinquants, « intouchables » … de retrouver confiance en eux et d'acquérir une qualification.

    C'est avec rage et Amour que l'abbé Pierre a parcouru la planète y insufflant de toutes ses forces son esprit de solidarité lequel n'a pas manqué de déclencher une avalanche de bonnes volontés. Aujourd'hui, les communautés Emmaüs sont implantées par centaines dans 37 pays dont la France qui en regroupe 110.

    Si l'abbé Pierre est devenu, pour certain, l'image du prêtre idéal, c'est qu'il a su jouer son rôle de réconciliateur. Il est la preuve vivante qu'une seule âme a le pouvoir de réveiller les consciences de milliers d'autres et de soulever les montagnes ! Par lui, nous savons que la volonté d'aimer nos frères est la clé d'un monde plus humain comme celle de notre épanouissement christique. Alors, de grâce, respectons les coups de gueule et la gravité d'une sainte âme qui n'aura de cesse de répéter : « Tant qu'il existera la misère, aussi longtemps que régnera l'exclusion, nous ne connaîtrons ni la paix de l'âme, ni la paix, ni la joie du cœur. »

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique